La teinture végétale – un savoir-faire

Le besoin de mettre de la couleur sur nos tissus a façonné nos paysages : on cultivait des plantes tinctoriales à grande échelle pour permettre la teinture dans les manufactures royales.

Mes couleurs sont issus d’extraits et de plantes produits en France par des agriculteur.trice.s passionné.e.s.

Dans un esprit d’expérimentation et pour les besoins des ateliers, je pratique également la cueillette et cultive un petit jardin tinctorial en permaculture chez moi.

Chaques fibres a ses règles de teinture, chaques plantes son procotole pour extraire ses colorants. C’est cette complexité qui rend la teinture végétale fascinante et une aventure sans fin.

Studio en teinture végétale, Tintura renoue avec un savoir-faire ancien, bénéficiant du renouveau de la pratique. Découvrez les étapes nécessaires.

1. décatissage

Indispensable pour une bonne tenue des couleurs ainsi que pour leur plus grande uniformité : on rince les fibres des différents apprêts.

2. mordançage

Cette étape varie selon les fibres et les plantes utilisées. Il s’agit d’ajouter un sel métallique sur la fibre pour aider la liaison avec le colorant.

3. extraction

En fonction des couleurs désirées et des plantes utilisées, le protocole change… C’est la magie de la teinture, à chacun.e.s ses secrets !

4. teinture

Enfin ! Les fibres sont plongées dans le bain de teinture, elles y resteront le temps nécessaires pour obtenir la bonne couleur.

La teinture végétale des textiles demande beaucoup d’eau à chaques étapes : lavage, mordançage, teinture et rinçage. C’est pourquoi il est crucial de penser au cycle des eaux usées.

Heureusement les bains de teintures, de rinçage ne sont pas toxiques et je les recycle dans l’arrosage du jardin. Pour amoindrir l’impact sur l’environnement, je récupère les eaux de pluies et les stockent dans plusieurs cuves.

En cas d’alerte sécheresse et d’absence d’eau dans les cuves de récupération, il n’y aura pas de teinture.

La réflexion autour de ma pratique va de pair avec les saisons : nos ressources sont précieuses, sachons les préserver.